Floki et la découverte viking de l'Islande

Floki et la découverte viking de l'Islande


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La prochaine étape des Vikings dans l'Atlantique - la découverte et la colonisation de l'Islande - est l'un des événements les mieux documentés de l'ère viking. Les Islandais médiévaux étaient fascinés par la généalogie, non seulement parce qu'en tant qu'émigrants, ils voulaient savoir d'où venaient leurs familles, mais parce que cette connaissance était essentielle lorsqu'il s'agissait d'établir des droits de propriété. Pour commencer, les traditions familiales concernant la période de colonisation ont été transmises oralement d'une génération à l'autre, mais au début du XIIe siècle, elles se sont engagées à écrire dans les deux premiers ouvrages de l'histoire islandaise, Landnámabók et Íslendingabók, qui ont tous deux été écrits en vieux norrois. Íslendingabók (« Le Livre des Islandais »), une courte chronique de l'histoire islandaise de la découverte de l'Islande à 1118, a été écrite entre 1122 et 1132 par Ari Thorgilsson, un prêtre de Snæfellsness.

Une page d'un manuscrit de la peau de Landnámabók, une source primaire sur la colonisation de l'Islande.

Ari s'est appuyé sur les traditions orales et, pour les événements plus récents, sur des témoins oculaires, mais il a pris soin d'établir la fiabilité de ses informateurs, en nommant beaucoup d'entre eux, et en évitant les préjugés chrétiens et les explications surnaturelles des événements. Bien que cela ne soit pas prouvé, on pense généralement qu'Ari était aussi l'auteur de Landnámabók (« Le livre des colonies »), qui donne des détails sur les noms, les généalogies et les revendications territoriales de centaines de premiers colons scandinaves d'Islande.

Tapisserie brodée avec Viking Floki Vilgerdarsson et son équipage.

Le premier Viking à visiter l'Islande était Gardar le Suédois, qui en c . 860 partit du Danemark, où il avait élu domicile, pour les Hébrides, pour revendiquer des terres dont sa femme avait hérité. En traversant le Pentland Firth, le détroit qui sépare les îles Orcades du continent écossais, le navire de Gardar a été pris dans une tempête et soufflé loin dans l'Atlantique. Gardar a finalement aperçu la côte montagneuse d'une terre inconnue.

Portrait moderne de Garðar Svavarsson, ou Gardar le Suédois. ( CC BY-SA 3.0 )

Ce que Gardar a vu n'était pas du tout invitant, c'était la corne orientale accidentée sur la côte sud-est de l'Islande, gardée par de hautes falaises et d'énormes pierriers tombant dans la mer. Sans se laisser décourager, Gardar a commencé à suivre la côte vers l'ouest, faisant finalement le tour de l'Islande et établissant qu'il s'agissait d'une île. Gardar a passé près d'un an à explorer sa nouvelle terre, hivernant à Husavik sur la côte nord de l'Islande. Lorsqu'il a mis les voiles au printemps, Gardar a été contraint d'abandonner un homme appelé Nattfari, ainsi qu'un esclave et une servante, lorsque le petit bateau dans lequel ils se trouvaient est parti à la dérive. Ces trois-là ont survécu, devenant par inadvertance les premiers habitants permanents de l'Islande. Nommant sa découverte Gardarsholm (l'île de Gardar) d'après lui-même, Gardar a navigué vers l'est jusqu'en Norvège, où il a commencé à chanter ses louanges.

  • Les Normands ont transformé la culture, la fabrication, la technologie et le commerce internationaux pendant l'ère viking
  • Décoder les anciens symboles des Normands
  • Une nouvelle piste dans la recherche d'établissements nordiques insaisissables

Un autre visiteur accidentel en Islande à cette époque était Naddod le Viking. Il naviguait de la Norvège vers les îles Féroé lorsqu'il a perdu sa route et a touché terre dans les fjords de l'Est de l'Islande.

Des Normands débarquent en Islande.

Naddod a escaladé une montagne à la recherche de signes d'habitation et, n'en voyant aucun, est parti au milieu d'une forte tempête de neige. Naddod a également donné des rapports favorables sur l'île, qu'il a décidé d'appeler Snæland (Snowland). Peu de temps après le retour de Naddod, le Norvégien Floki Vilgerdarson est parti de Rogaland avec l'intention de s'installer dans le Snæland de Naddod. Floki avait la réputation d'être un grand guerrier viking, mais c'était un colon sans espoir. Floki a passé son été à chasser les phoques à Vatnesfjörður sur Breiðarfjörður dans le nord-ouest de l'Islande, mais il a négligé de faire du foin, de sorte que tout le bétail qu'il avait amené avec lui est mort de faim pendant l'hiver. Cela a condamné sa tentative de colonisation, mais la banquise dans le fjord l'a empêché de rentrer chez lui. Au moment où la banquise s'est finalement rompue, il était trop tard dans l'année pour risquer d'essayer de retourner en Norvège. Floki a donc été contraint de rester un autre hiver, cette fois à Borgarfjörður, plus au sud. Complètement désillusionné par ses expériences, Floki a décidé de renommer Snæland « Islande ». Le nom de Floki était celui qui restait même si ses hommes donnaient des rapports plus favorables sur l'île : le plus enthousiaste d'entre eux, Thorolf, jurait que du beurre coulait de chaque brin d'herbe. Pour cette raison, il fut connu par la suite sous le nom de Thorolf Butter.

Thorolf devait être un optimiste né. L'Islande est une grande île volcanique située exactement sur la dorsale médio-atlantique, où le magma jaillissant du manteau sépare progressivement l'Europe et l'Amérique. Bien qu'il se trouve juste au sud du cercle polaire arctique, l'influence du courant chaud du Gulf Stream maintient le climat doux pour la latitude. Les glaciers et les calottes glaciaires des montagnes couvrent environ 14 % de l'Islande, mais le reste de l'île est exempt de pergélisol.

Le paysage magnifique mais impitoyable de l'Islande ( CC BY-SA 2.0 )

La combinaison de glace et de feu en Islande a dû rappeler aux colons le mythe de la création viking, dans lequel le monde émerge dans le vide entre le royaume du feu de Muspel et le royaume gelé de Niflheim.

Les paysages insulaires rappellent le royaume glacé de Niflheim. (Olivier Toussaint/ CC BY-NC-SA 2.0 )

Aujourd'hui, moins d'un quart de l'Islande est végétalisé, le reste de la zone non glaciaire étant principalement des champs de lave stériles et des déserts de cendres. Cependant, lorsqu'il a été découvert par les Vikings, environ 40 % de l'Islande était recouverte de forêts basses, broussailleuses, de bouleaux et de saules, de sorte qu'elle aurait semblé considérablement moins sombre qu'elle ne l'est aujourd'hui. Malgré cela, l'Islande s'est avérée être un environnement nettement marginal pour la colonisation européenne et les colons étaient très vulnérables aux caprices du temps et aux éruptions volcaniques.

En entendant les rapports circulant sur l'Islande, deux frères adoptifs norvégiens, Ingolf et Hjorleif, ont effectué un voyage de reconnaissance dans les fjords de l'Est à la fin des années 860 pour évaluer les perspectives d'implantation. Les frères adoptifs avaient perdu leurs domaines en payant une compensation au jarl Atli de Gaular pour avoir tué ses fils et ils avaient un urgent besoin d'un refuge sûr. Aimant ce qu'ils voyaient, les frères adoptifs se préparèrent à émigrer. Ingolf avait les ressources pour financer son expédition, mais Hjorleif n'en avait pas, alors il partit pour une viking voyage en Irlande. Même la colonisation viking d'une terre inhabitée impliquait de la violence. En Irlande, Hjorleif a pillé un trésor dans un souterrain et capturé dix esclaves irlandais pour les emmener avec lui en Islande.

Selon le Landnámabók, Ingolf et Hjorleif repartent pour l'Islande en 874. L'étude de couches de cendres volcaniques appelées tephra confirme la date. L'une de ces couches, connue sous le nom de landnám couche, qui se trouve sur presque toute l'île, a été daté de 871-872. Des preuves de l'impact humain sur l'environnement se trouvent au-dessus de la couche, mais pas en dessous. Ingolf sacrifia aux dieux et obtint des augures favorables. Hjorleif ne s'en est pas soucié : il n'a jamais sacrifié. Les deux ont navigué en compagnie jusqu'à ce qu'ils aient aperçu la terre, puis se sont séparés. Hjorleif s'installa aussitôt sur la côte sud à Hjörleifshöfði (« Tête d'Horleif »). Ingolf, cherchant la direction des dieux, jeta les piliers sculptés de son siège haut par-dessus bord, jurant de s'installer partout où ils s'échoueraient. Trouver les piliers prendrait trois ans à Ingolf.

Après avoir passé le premier hiver à Hjörleifshöfði, Hjorleif voulait semer des cultures. Il n'avait apporté qu'un bœuf, alors il fit traîner la charrue à ses esclaves. Il ne fallut pas longtemps aux esclaves pour en avoir assez : ils assassinèrent Hjorleif et les autres hommes de son groupe, et s'embarquèrent avec ses biens et les femmes, vers un groupe d'îles au large de la côte sud-ouest de l'Islande. Ceux-ci sont devenus connus après eux sous le nom de Vestmannaeyjar («îles des Irlandais»). Peu de temps après, deux des esclaves d'Ingolf, qui suivaient la côte à la recherche de ses piliers surélevés, sont venus à Hjörleifshöfði et ont trouvé le corps de Hjorleif. Ingolf était attristé par le meurtre, « mais ainsi va-t-il, dit-il, avec ceux qui ne sont pas prêts à offrir un sacrifice. » Ingolf devina que les Irlandais s'étaient enfuis vers le Vestmannaeyjar et les poursuivit. Surprenant les Irlandais alors qu'ils mangeaient, Ingolf en tua quelques-uns. Les autres sont morts en sautant d'une falaise dans leur panique pour s'échapper.

Après avoir passé un troisième hiver en Islande, Ingolf a enfin trouvé ses hauts piliers. Ingolf a nommé l'endroit Reykjavik, la « baie de la fumée », d'après les nombreuses sources chaudes fumantes de la région. C'est aujourd'hui la capitale de l'Islande.

Ingolf ordonne d'ériger ses hauts piliers de siège.

Ingolf prit possession de l'ensemble de la péninsule de Reykjanes à l'ouest de la rivière Öxará comme son domaine et y installa ses partisans et ses esclaves comme ses personnes à charge. D'autres colons suivirent bientôt. Les Landnámabók nous donne les noms de 400 grands colons et de plus de 3 000 autres colons (principalement des hommes) qui ont émigré en Islande pendant la période de colonisation. Comme les colons nommés ont apporté avec eux des femmes, des enfants, des personnes à charge et des esclaves, il est possible qu'environ 20 000 personnes aient migré en Islande vers 900. Au XIe siècle, la population avait probablement atteint environ 60 000, bien qu'il y ait eu peu d'immigration fraîche après c . 930, date à laquelle tous les meilleurs pâturages avaient été revendiqués.

  • Retracer les chemins des Vikings à travers leurs graffitis
  • La femme en bleu était-elle l'une des premières colons d'Islande ?
  • D'Olafir à jambes épaisses à Ragnar Fur-Pants, les surnoms vikings étaient colorés, descriptifs et fascinants

La plupart des colons nommés venaient de l'ouest de la Norvège, mais il y avait aussi quelques Suédois et Danois, ainsi qu'un nombre important qui venaient des colonies scandinaves des Hébrides. Beaucoup de ce dernier groupe étaient des émigrants de la deuxième génération et plusieurs d'entre eux, comme la puissante matriarche Aud the Deep-Minded, étaient déjà chrétiens, tandis que d'autres, comme Helgi the Lean, qui adoraient à la fois le Christ et Thor, l'étaient en partie. Cependant, la religion ne s'est pas enracinée en Islande et elle s'est éteinte avec la première génération de colons. Même Aud a reçu un enterrement de navire païen par ses disciples. Certains de ce groupe étaient le produit de mariages mixtes nordiques-celtiques et deux des principaux colons, Dufthakr et Helgi le Lean, prétendaient descendre du roi irlandais Cerball mac Dúnlainge (r. 842-88). De nombreux colons, comme Hjorleif, ont également emmené avec eux un nombre important d'esclaves britanniques et irlandais.

Une analyse récente de l'ADN des Islandais modernes a révélé à quel point la contribution britannique et irlandaise à la colonisation de l'Islande était importante. L'analyse des chromosomes Y des hommes islandais indique que 75 pour cent ont des origines scandinaves, tandis que 25 pour cent ont des origines britanniques ou irlandaises. De manière frappante, l'analyse de l'ADN mitochondrial des femmes islandaises montre que la majorité – 65 % – ont des origines britanniques ou irlandaises, avec seulement 35 % d'origine scandinave. Le déséquilibre sexuel suggère que, comme dans les Hébrides et les îles Féroé, la majorité des colons vikings étaient des hommes célibataires de rang social relativement bas, qui n'avaient peut-être pas pu se marier à la maison parce qu'ils n'avaient pas accès à la terre. Bien que seule une faible majorité des colons étaient scandinaves, leur domination sociale, politique et culturelle était totale. Cela se voit le plus clairement dans la langue islandaise qui, à part quelques noms personnels, ne montre que des influences celtiques insignifiantes. En raison de l'isolement et du conservatisme culturel de l'Islande, l'islandais moderne reste proche du dönsk tounga (« langue danoise »), la langue commune du vieux norrois parlée par tous les Scandinaves à l'époque viking.

Le roi Haraldr hárfagri reçoit le royaume des mains de son père. Du manuscrit islandais du XIVe siècle Flateyjarbók.

Extrait avec la permission de Hommes du Nord : la saga viking 793-1241 après JC par John Haywood, publié par Thomas Dunne Books, une empreinte de St. Martin's Press. Droit d'auteur 2016.

--


Tout sur les Vikings en Islande | Origine & Faits

Les Islandais sont sans aucun doute les descendants des Vikings. Avant l'arrivée des Vikings en Islande, le pays était habité par des moines irlandais, mais ils avaient depuis abandonné le terrain isolé et accidenté et ont quitté le pays sans même un nom répertorié. Ainsi, lorsque les Vikings ont commencé à arriver au pays de la glace et du feu, ils ont essayé de lui donner un titre qui tiendrait. Des idées telles que Thulé, Snæland et Garðarshólmi ont été trouvées dans des documents mais aucun d'entre eux n'a particulièrement retenu l'attention. Cependant, ce n'est que lorsque Hrafna-Flóki, l'un des premiers visiteurs, est resté en Islande pendant l'hiver que l'Islande a obtenu son nom. Un jour, il a marché jusqu'à l'une des montagnes environnantes près de Flókalundur et s'est retrouvé face à des fjords remplis de glace. Le nom le regarda dans les yeux et Islande en est arrivé à.

De nos jours, Hrafna-Flóki est toujours l'un des Vikings les mieux reconnus d'Islande. Mais, il a tristement navigué en Islande et a apporté avec lui ses trois corbeaux. L'un d'eux est finalement revenu avec une paille dans la bouche indiquant dans quelle direction Hrafna-Flóki devait naviguer. On pense que c'est ainsi qu'il a trouvé son chemin vers l'Islande. Cependant, comme beaucoup, il retournerait en Scandinavie. Il s'avère que la nature islandaise est une force avec laquelle il faut compter. Seuls les plus têtus des humains sont endurés.

En savoir plus sur les Vikings têtus

Celui qui est reconnu comme le premier colon islandais est Ingolfur Arnarsson car il a été le premier à rester en permanence. Son frère, Hjörleifur, est venu avec lui accompagné d'un troupeau d'hommes. Encore aujourd'hui, vous trouverez des emplacements et des jetons provenant de ces hommes. Non seulement dans les noms de lieux, mais aussi dans les statues commémoratives et les implantations reconstruites dans tout le pays. C'est pourquoi beaucoup disent que lorsque vous visitez l'Islande, vous verrez rapidement que les Islandais sont extrêmement fiers de leur héritage.

Maison viking d'Eiriksstadir

Il existe de nombreuses façons pour vous d'explorer l'ère viking en Islande. Comme tous les sites historiques, ils sont mieux appréciés avec un peu de connaissances préexistantes. Alors, ce blog est là pour vous aider. Commençons par passer en revue quelques-uns des faits amusants, suivis des Vikings les plus célèbres, menant finalement à quelques conseils sur des endroits et des activités fantastiques qui préparent vraiment le terrain pour votre expérience Viking islandaise complète.


En plus d'être l'un des personnages avec le plus d'épisodes à son actif, Floki est l'un des seuls personnages qui survit du pilote à la finale – et apparaît dans les deux. Alors que les autres personnages majeurs de la première saison meurent (comme Ragnar, Lagertha et Bjorn) ou sont oubliés dans un pays lointain (comme Rollo), Floki fait partie de l'histoire du début à la fin.

Décider qui est le favori ultime des fans peut être impossible, mais on ne peut nier que Floki est un personnage bien-aimé – malgré tous ses défauts et ses mauvaises décisions (et le meurtre d'Athelstan).

Dès le début, il y a juste quelque chose à propos de ce Viking joyeux, loyal et talentueux qui attire les gens - et cela compte quand il s'agit d'un protagoniste. Il est difficile de considérer quelqu'un comme Ivar comme "le personnage principal", étant donné qu'il est si vicieux et meurtrier, mais Floki est si facile à aimer que les fans lui pardonnent n'importe quoi.


Vikings en Islande : les origines des colonies

Mais comment l'Islande tire-t-elle son nom ? était-ce des premiers Vikings en Islande ? eh bien, plus tard, vers 830 av. J.-C. Hrafna-Flóki Vilgerðarson fut le premier à faire un voyage en Islande exprès et non par accident. Il arriva à Vatnsfjördur et y créa sa colonie. En attendant l'arrivée du printemps, ce qui était assez long, il monta dans les montagnes. De là, il a aperçu le fjord et de nombreux icebergs flottant au loin. C'est alors qu'il a décidé de nommer l'île « Islande »

Fait amusant : si vous avez déjà regardé la série télévisée « Vikings », le personnage de Flóki est en fait basé sur ce vrai Flóki. Je parie que maintenant vous êtes encore plus désireux d'en savoir plus sur les Vikings en Islande !


La plus ancienne colonie viking jamais découverte en Islande change totalement l'histoire des vikings

Une colonie viking a été découverte en Islande, considérée comme la plus ancienne du pays. Cela semble simple ? Pas du tout! La structure a été retrouvée sous une autre. Et cela peut changer la chronologie de la façon dont les historiens voient l'arrivée des Normands sur l'île, étant donné que l'âge des structures est censé dater d'avant la période communément acceptée lorsque les Vikings ont découvert et colonisé l'Islande.

L'archéologue Bjarni F. Einarsson et son équipe ont fouillé un site agricole à Stöð, près du village oriental de Stöðvarfjörður. Il a observé la zone pour la première fois en 2007 et a dû attendre jusqu'en 2015 avant le début des fouilles. En trouvant 2 bâtiments vikings, ou « maisons longues », c'est l'équivalent historique de « deux pour le prix d'un ».

Les maisons longues « étaient divisées en pièces et pouvaient être partagées par plusieurs familles », écrit Live Science. « Des feux ont été construits dans des foyers en pierre le long du centre, et les animaux de la ferme pouvaient y être logés pour les protéger du froid. » La maison du haut remonte à environ 874 après JC et appartenait à ce que le site Web Iceland Review appelle un « paysan riche ».

La plus récente des deux maisons longues de la colonie viking trouvées contient la cache d'artefacts la plus précieuse et la plus ancienne jamais trouvée en Islande et était probablement la salle d'un chef viking. (Crédit image : Bjarni Einarsson)

D'une longueur de 130 pieds, il dépasse les 92 pieds requis pour la maison d'un chef. Einarsson dit que la structure de la ferme est "la plus riche d'Islande à ce jour", en raison de la variété stupéfiante de matériel à l'intérieur. Des pièces de monnaie de Rome et du Moyen-Orient auraient été déterrées, ainsi que 29 objets en argent et 92 perles. Il y a aussi ce que l'on appelle le hacksilver, "des morceaux d'argent coupés et pliés utilisés comme lingots ou monnaie par les Vikings et d'autres peuples anciens". (Sciences en direct)

La plus ancienne des deux maisons longues des colonies vikings trouvées date d'environ 800 après J.-C., plusieurs décennies avant la date communément acceptée de la fondation et de la colonisation de l'Islande en 874 après J.

La date de cette maison longue, considérée comme la plus ancienne colonie viking, correspond aux hypothèses sur le moment où les Vikings ont débarqué en Islande. Cependant, la présence d'une deuxième maison en dessous oblige les experts à réviser leur pensée assez rapidement. Einarsson commente à Iceland Review qu'il a été "construit à l'intérieur des murs effondrés de l'ancienne structure qui semble avoir été énorme, d'au moins 40 m de long".

Il estime que l'endroit remonte à environ 800 après JC, soit près de 75 ans avant la date de l'établissement des Vikings sur l'île. De plus, il semble qu'il s'agisse d'un logement saisonnier plutôt que de quelque chose de permanent. Alors que la maison du haut est un peu aristocratique, la maison du bas semble être celle des travailleurs. La preuve d'une forge sur place montre la greffe dure impliquée. C'est le seul exemple de forge de forgeron viking trouvé en Islande.

Les fouilles ont mis au jour de nombreuses perles de verre décoratives et une grosse perle de grès qui étaient probablement utilisées pour le commerce. (Crédit image : Bjarni Einarsson)

Comment se fait-il que les Vikings aient installé ce camp ? L'histoire de l'Islande - relatée dans le texte médiéval classique "Landnámabók" ("Le livre des colonies") par le premier historien du pays Ari Þorgilsson - présente une version poétique de la façon dont les choses ont commencé sur l'île.

Fuyant la Norvège et son tyrannique roi Fairhair, des aventuriers courageux aperçoivent l'île à l'horizon. "Les archives racontent l'histoire du chef viking, Ingolfur Arnarson", écrit le Daily Mail, "qui a navigué de Norvège avec des amis et des ouvriers agricoles à la recherche de terres vierges des humains". Ingólfur a été le premier colon permanent de l'Islande, l'emplacement ayant été découvert pour la première fois par le Viking Naddodd.

Les archéologues ont également trouvé des artefacts de la vie quotidienne sur le site, notamment plusieurs fusées en grès qui étaient utilisées pour filer des fibres en fil ou en ficelle. (Crédit image : Bjarni Einarsson)

La revue islandaise reprend l'histoire : « Ingólfur a jeté par-dessus bord ses piliers de siège haut, jurant de construire sa ferme où qu'ils viennent à terre. Les dieux ont dirigé les piliers vers Reykjavík, où Ingólfur a fait sa demeure en l'an 874.

Sur cette évidence, le grand chef a basculé un peu tard. « Landnámabók érige ce mur en l'an 874 », raconte Einarsson à la Review. « Les universitaires ont hésité et ont peur de regarder au-delà. » La Revue mentionne « une sorte de moment de ruée vers l'or » que beaucoup associent à la fondation du pays. En réalité, il aurait fallu beaucoup de planification. Quelle meilleure façon d'obtenir le terrain que de demander aux travailleurs de l'essayer d'abord?

Einarsson théorise que le camp saisonnier était axé sur la chasse, "exploité par un chef norvégien qui a organisé des voyages en Islande pour rassembler des objets de valeur et les ramener de l'autre côté de la mer en Norvège". Que chassaient-ils ? L'absence d'os d'animaux indique que quelque chose a bien été retrouvé, et plutôt efficacement. L'année dernière, des traces d'une sous-espèce aujourd'hui disparue du morse de l'Atlantique ont été identifiées. Les visiteurs scandinaves auraient-ils pu les anéantir pour leurs propriétés utiles et, plus important encore, négociables ? Ceux-ci comprenaient les peaux, la graisse et la viande.

« La population totale semble avoir été petite, peut-être aussi peu que 5 000 animaux », a déclaré le directeur du Musée islandais d'histoire naturelle, le Dr Hilmar Malmquist, cité par Iceland Review. "Ils auraient été complètement inaccoutumés aux humains et faciles à tuer". La Revue observe que « la chasse au morse aurait joué un rôle vital au cours des premières explorations et de la colonisation initiale de l'Islande, générant potentiellement d'énormes richesses pour les colons ambitieux ».

D'autres matériaux tels que les dents de baleine étaient également précieux. De plus, ils se sont promenés sur le rivage en abondance, où les gens pouvaient simplement les ramasser pour les ramener à la maison.

Einarsson et ses collègues passent au crible la maison longue "la plus récente" avant de pouvoir se familiariser correctement avec l'ancienne. Non seulement cette dernière découverte représente une étape potentielle dans l'exploration viking, mais elle modifie les perspectives sur l'histoire islandaise d'une manière inattendue. Le règlement montre comment la vie à l'époque était vraiment vécue par la peau des dents…!


Floki, également connu sous le nom de Hrafna-Flóki Vilgerðarson était une vraie personne.

L'histoire de Floki est documentée dans le manuscrit Landnámabók.

Le Landnámabók [se traduit par Le livre des colonies] est un manuscrit islandais médiéval, qui détaille la colonie scandinave en Islande aux IXe et Xe siècles.

Floki a été le premier Norse à naviguer intentionnellement vers l'Islande, connue sous le nom de Garðarshólmi à l'époque viking, et est crédité d'avoir découvert le pays.

Avant lui, Garðar Svavarsson et Naddoddur avaient fait le tour de l'île mais Floki fut le premier à s'y installer.

LIRE LA SUITE Scène supprimée des Vikings : Ubbe a-t-il failli trahir le roi Alfred ?

Lors de son voyage, Floki était accompagné de sa famille – sa femme Gró et ses enfants Oddleifur et Þjóðgerður.

Selon le Landnámabók, Floki a mis en vente la Norvège occidentale aux îles Shetland.

De là, il s'est rendu aux îles Féroé, emmenant trois corbeaux de l'île pour le guider jusqu'en Islande.

À cause de ces corbeaux, il a été surnommé Raven-Flóki, qui se traduit par Hrafna-Flóki en vieux norrois et en islandais.

LIRE LA SUITE Vikings saison 6 : Qu'est-ce que les fils de Tale of Ragnar’ ?

Floki a installé un camp d'hiver à Vatnsfjörður à Barðaströnd avant d'explorer l'île.

Selon le mythe viking et le manuscrit Landnámabók, Floki a gravi la plus haute montagne de son camp, que l'on croit être le Nónfell dans les fjords de l'Ouest.

Au sommet de la montagne, il aurait vu un grand fjord Ísafjörður, qui était recouvert de glace. Floki a alors décidé de nommer toute l'île Islande.

Floki est retourné en Scandinavie pour faire connaître les terres nouvellement trouvées et malgré le fait qu'il ait d'abord mal parlé de l'Islande, Floki est retourné en Islande et y a vécu jusqu'à sa mort.

LIRE LA SUITE Vikings saison 6 : Kattegat est-il un vrai lieu ? Où est Kattegat ?

La série télévisée Vikings est restée vaguement fidèle à la vérité historique en racontant l'histoire de Floki & rsquos et à la saison cinq, Floki avait navigué avec succès vers l'Islande.

Cependant, Floki n'était pas un ami proche de Ragnar Lothbrok (joué par Travis Fimmel) et aurait été un jeune garçon au moment de l'existence de Ragnar&rsquos.

Par conséquent, il est peu probable que Floki soit un ami proche de Bjorn Ironside (Alexander Ludwig) et Ubbe (Jordan Patrick-Smith).

Sur une autre note, le personnage d'Athelstan (George Blagden) est purement fictif, donc Floki n'aurait pas pu le tuer.

On ne sait pas non plus si Floki s'est jamais retrouvé piégé dans un islandais venu.

Après la finale de la saison cinq de la série Viking, on ne sait pas où se trouve Floki et s'il est toujours en vie.

Si la série finale est historiquement exacte, Floki devrait retourner vivant en Scandinavie.

La saison 6 de Vikings sera diffusée le mercredi 4 décembre sur History US et le jeudi 5 décembre sur Amazon Prime


L'Islande jouera un grand rôle dans la cinquième saison de la série télévisée de la chaîne History Vikings

Quelque part en Islande Selon des documents écrits, le personnage historique Raven Flóki est venu en Islande avec un grand groupe de compagnons et de bétail. Le voyage aurait été fait sur un Knörr, pas un petit bateau. Photo/Capture d'écran de la vidéo, voir ci-dessous.

À en juger par la bande-annonce de la cinquième saison du drame Vikings de History Channel, l'Islande jouera un rôle clé dans la prochaine saison de la série télévisée à succès. La bande-annonce semble montrer l'un des personnages principaux de la série, Flóki, debout sur une plage de sable noir du sud de l'Islande.

Hrafna Flóki - Raven Flóki sur les plages de sable noir du sud de l'Islande
La bande-annonce est un teaser pour la prochaine saison de la série, sortie en même temps que la quatrième saison touche à sa fin. History Channel n'a pas encore annoncé quand la cinquième saison sera diffusée. Michael Hirst, le créateur de la série a annoncé sur Reddit que les téléspectateurs pourraient suivre les Vikings en Islande.

Flóki semble être basé sur Flóki Vilgerðarson, mieux connu sous le nom de Raven-Flóki, Hrafna-Flóki, car il avait trois corbeaux avec lui pour l'aider à naviguer. Raven Flóki a été l'un des premiers explorateurs vikings à venir explorer l'Islande, atterrissant dans le fjord de Vatnsfjörður sur la côte sud des fjords de l'Ouest.

L'un des colons les plus importants d'Islande
Selon l'un des manuscrits islandais les plus importants, "Le livre des colonies", Landnáma, qui raconte l'histoire des premiers colons d'Islande, Raven Flóki a donné son nom à l'Islande. Après avoir débarqué dans le fjord de Vatnsfjörður, Flóki et ses compagnons ont passé l'été à pêcher et à chasser, mais n'ont pas réussi à se préparer adéquatement pour l'hiver.

Flóki et ses compagnons ont passé l'hiver à Vatnsfjörður, mais comme ils n'avaient pas rassemblé suffisamment de nourriture pour leurs animaux, ils ont perdu leur bétail pendant l'hiver et le printemps froids. Le printemps suivant, Flóki a ensuite escaladé l'une des montagnes de Vatnsfjörður, regardant vers le nord où il a vu un grand fjord plein de banquise. Flóki donna alors à cette nouvelle terre le nom de terre de glace : Ísland, ou Islande. Flóki passa l'hiver suivant dans le fjord de Borgarfjörður dans l'ouest de l'Islande, mais retourna ensuite en Norvège. Il est ensuite revenu s'installer dans le fjord de Skagafjörður au nord de l'Islande.


6# Sacrifices humains

On a dit qu'Uppsala était l'emplacement d'un grand temple païen, le Temple d'Uppsala. À la fin de la première saison, Ragnar, sa famille et ses partisans se rendent à Uppsala pour assister à une fête tous les neuf ans. Le temple et les cérémonies qui y ont été célébrées sont détaillés dans certaines chroniques chrétiennes (bien sûr), en particulier les détails sanglants liés au sacrifice humain.

Sois ce qu'il pourrait être, l'émission télévisée fait un excellent travail en détaillant le caractère divin que les sacrifices avaient pour les Vikings, et dirige l'une des scènes les plus sombres, mais envoûtantes, qu'un spectacle sur les intrépides hommes du Nord nous ait jamais donnés. Mais si vous voulez en savoir plus sur le temple d'Uppsala, vous devriez lire cet article qui le traite spécifiquement, ici.


Les fans pensent que Othere pourrait être un avatar de Floki

Vikings a taquiné que Floki pourrait ne pas être entièrement humain, et les fans de Reddit pensent que le mystérieux Othere pourrait en fait être divin et lié au constructeur de bateaux d'une manière ou d'une autre.

"Je pense que Othere pourrait être Floki ou une partie de lui", a suggéré Redditor u/tunaforthursday. "Nous avons vu des indices selon lesquels Floki pourrait être au moins en partie dieu - quand il a ses visions, quand le voyant [joué par John Kavanagh] lui lèche la main, et quand il semble être invisible sur son chemin pour tuer Athelstan." Ils ont proposé que l'existence souvent tourmentée de Floki puisse s'expliquer par le fait que sa partie surnaturelle a été séparée de lui, et Othere pourrait être exactement cela. "Cela expliquerait également pourquoi Floki semble lui faire confiance et pourquoi il dit de demander à Othere alors qu'il ne se souvient pas de ce qui l'a poussé à venir en Amérique du Nord", a déclaré u/tunaforthursday.

L'histoire d'autrui est assez mystérieux et incohérent, alors qui sait ? Comme le théorise u/tunaforthursday, il est peut-être "un dieu filou qui prend des détails sur ce qu'il a vécu ou vu, et les tord ou même les retourne pour manipuler les personnes à qui il parle, comme Ubbe". D'autres utilisateurs conviennent qu'il y a clairement quelque chose étrange passe avec Othere. "Il en sait trop. Il connaît Floki. Floki LE connaissait. Tout est tellement pratique et exaspérant que nous n'avons jamais vraiment compris son histoire", a déclaré u/lifavigrsdottir. Ils ont également suggéré que Othere pourrait en fait être Loki, ce qui serait facilement lié à l'ancienne théorie des fans selon laquelle Floki est en fait le dieu filou.

Depuis Vikings a atteint sa conclusion, nous ne pourrons peut-être jamais découvrir la vérité sur Othere - c'est-à-dire, à moins qu'il n'apparaisse sur Vikings : Valhalla, qui aurait lieu un siècle après Vikings. Si cela se produit, vous pouvez probablement être à peu près sûr que quelque chose se passe.


Floki Vilgeroarson était-il réel ? A-t-il découvert l'Islande ?

Floki, également connu sous le nom de Hrafna-Flóki Vilgerðarson était une vraie personne.

L'histoire de Floki est documentée dans le manuscrit Landnámabók.

Le Landnámabók [se traduit par Le livre des colonies] est un manuscrit islandais médiéval, qui détaille la colonie nordique en Islande aux IXe et Xe siècles.

Floki a été le premier Norse à naviguer intentionnellement vers l'Islande, connue sous le nom de Garðarshólmi à l'époque viking, et est crédité d'avoir découvert le pays.

Avant lui, Garðar Svavarsson et Naddoddur avaient fait le tour de l'île mais Floki fut le premier à s'y installer.

Gustaf Skarsgård joue Floki dans Vikings (Image: HISTORY/AMAZON)

Au cours de son voyage, Floki était accompagné de sa famille - sa femme Gró et ses enfants Oddleifur et Þjóðgerður.

Selon le Landnámabók, Floki a mis en vente la Norvège occidentale aux îles Shetland.

De là, il s'est rendu aux îles Féroé, emmenant trois corbeaux de l'île pour le guider jusqu'en Islande.

Because of these ravens, he was nicknamed Raven-Flóki, which translates to Hrafna-Flóki in Old Norse and Icelandic.

Articles Liés

Floki in Vikings is based on the real Viking Hrafna Floki Vilgeroarson (Image: HISTORY/AMAZON)

Floki is credited with discovering Iceland (Image: AMAZON/HISTORY)

Floki set up a winter camp at Vatnsfjörður at Barðaströnd before exploring the island.

According to Viking myth and the Landnámabók manuscript, Floki climbed the highest mountain love his camp, believed to be the Nónfell in Westfjords.

On top of the mountain, he is believed to have seen a large fjord Ísafjörður, which was covered in ice. Floki decided then to name the entire island Iceland.

Floki did return to Scandinavia to spread the word of newly found land and despite speaking badly of Iceland at first, Floki returned to Iceland and lived there until his death.

Vikings: Floki Vilgerdarson discovers unknown land in season five

Floki's whereabouts are unknown at the end of Vikings season 5 (Image: AMAZON/HISTORY)

The TV series Vikings has stuck loosely to historical truth when telling Floki&rsquos story and by season five, Floki had sailed successfully to Iceland.

However, Floki was not a close friend of Ragnar Lothbrok (played by Travis Fimmel) and would have been a young boy at the time of Ragnar&rsquos existence.

Therefore, it is unlikely that Floki would be close friends with Bjorn Ironside (Alexander Ludwig) and Ubbe (Jordan Patrick-Smith).

On another note, the character of Athelstan ( George Blagden) is purely fictional so Floki could not have possibly killed him.

Whether Floki ever became trapped in an Icelandic came also remains unknown.

After the season five finale of the Viking series, Floki's whereabouts and whether he is still alive remain unknown.

If the final series is historically accurate, Floki should return to Scandinavia alive.

Vikings season 6 premieres Wednesday, December 4 on History US and Thursday, December 5 on Amazon Prime


Voir la vidéo: The Iceland Viking Chant